BLOGUE

Intelligence Collective et Social Learning

Aujourd’hui les entreprises font face à une accélération des échanges, confortée par la mondialisation et les bouleversements technologiques constants. Pour suivre le mouvement, elles doivent sans cesse se réinventer, ce qui bouleverse leur manière de produire, et de diffuser, et donc impactant directement le niveau de performance et par le fait même la formation de leurs employés. À l’instar des bouleversements technologiques, la formation a dû se réinventer, et de nombreuses méthodes de formation sont apparues ou ont ressurgi. On parlera maintenant de formation formelle, quand il s’agit de formation structurée, comme la formation présentielle, le elearning, les manuels ou encore les classes virtuelles, et de formations informelles, comprenant la formation par les pairs ou encore la recherche personnelle.

Grâce à Internet, il est aisé de consulter son navigateur pour obtenir des réponses à ses questions. La somme de ces informations constitue ce que l’on appelle aujourd’hui l’intelligence collective. Cette intelligence peut être externe, dans le cas d’une recherche sur le Net, ou interne quand elle est obtenue à l’aide d’outils que l’on appelle Social Learning.

Le Social Learning est une plateforme de recherche cristallisant tout élément d’information échangé. Ces éléments sont ensuite transformés en grain de formation directement utilisable par les employés d’une compagnie. L’avantage de ce type de plateforme est que l’intelligence collective n’est plus seulement celle du grand cyberespace, mais celle de l’entreprise, plus spécifique et plus exploitable par toutes vos ressources.

De plus, le Social Learning favorise l’engagement de chacun des membres du groupe. En mettant ainsi leurs connaissances personnelles à la disposition de tous, cela favorise le développement d’un fort sentiment d’appartenance qui est essentiel dans toutes les entreprises. La collaboration entre les salariés favorise une production finale de meilleure qualité et améliore les performances. Un autre point fort est qu’il permet de réduire le temps de formation en fusionnant le temps de travail avec le temps d’apprentissage.

Enfin, il encourage la capitalisation du savoir informel à faible coût : l’expérience est ainsi plus facilement partagée entre les salariés. Il est essentiel de transformer la façon de travailler et de créer les conditions d’échange pour bénéficier de tous les avantages du Social Learning en termes de communication, de production et d’innovation. Cela passe par 4 étapes clés : écouter et créer, participer à la conversation, co-créer puis formaliser et partager.

Tout mode d’apprentissage s’appuie sur des outils et dans ce cas-ci la digitalisation des outils collaboratifs change la donne ; en effet créer des communautés en ligne et des groupes d’apprentissage synchrones ou asynchrones est devenu aisé. Parmi les outils de Social Learning, les réseaux sociaux d’entreprise, les plateformes de type knoolege, les documents partagés de type Google Drive, les blogues d’entreprise, les intranets et les applications mobiles sont de plus en plus répandus.

Au-delà de l’aspect pratique et opérationnel, le Social Learning permet de collecter et de transmettre les compétences individuelles au sein de l’organisation. En effet, le capital humain est ce sur quoi repose une entreprise : un ensemble de connaissance et de savoir-faire acquis par les salariés. Leur bonne transmission est un élément clé pour le développement de l’entreprise d’autant plus que les transitions peuvent être difficiles à maîtriser. La perte de savoirs pour l’entreprise est ainsi évitée lorsque surviennent des départs à la retraite, des congés de maternité ou encore à l’arrivée d’un nouveau collaborateur en facilitant le transfert de connaissance avec la personne précédemment en poste.

En somme, une entreprise est un vivier de savoirs que le Social Learning permet de valoriser grâce aux outils collaboratifs devenus indispensables pour mobiliser l’intelligence collective au service du développement de l’entreprise. Le Social Learning invite à la collaboration entre personnes dans un objectif de performance, ce qui impactera sur l’amélioration individuelle et collective, et à la fois sur les plans personnels et professionnels.

Source : https://www.eduperformance.com/

Caroline Irrmann, rédactrice web

Écrivez ce que vous cherchez ici et appuyez sur entrée