BLOG

Formation synchrone, asynchrone ou hybride ?

Les nouvelles technologies permettent de nouveaux types de formation et les possibilités sont nombreuses. Elles peuvent prendre différentes formes selon lesquelles il est important de se familiariser avec les outils « synchrones » ou « asynchrones ».
Avant tout, il faut savoir que la différence fondamentale entre la formation synchrone et la formation asynchrone est que la première se fait en temps réel, tandis que la seconde se suit en différé.
Le premier type de formation auquel on pense est la formation synchrone en présentiel. Celle-ci se déroule en temps réel et nécessite l’intervention humaine. Il existe d’autres types de formation synchrone telles que le tutorat par téléphone, la classe virtuelle ou encore l’audio/visioconférence.
L’échange entre les apprenants et avec le formateur est facilité puisqu’il se fait en temps réel, il en est de même pour le partage instantané et l’interaction grâce à un document mis à disposition par le formateur. Cela encourage indéniablement l’esprit de groupe et la résolution de problèmes. Le principal inconvénient de la formation synchrone est lié à son coût, sans oublier les contraintes de temps et de lieu puisqu’il est impératif de définir des horaires fixes et de prévoir une salle de classe dans le cas du présentiel.
La formation asynchrone comprend l’ensemble des formations qui se font en temps différé et qui peuvent être diffusées à grande échelle. Il s’agit évidemment du e-learning, des MOOC (Massive Open Online Course), des blogs, des supports papier, des livres, des vidéos, des PowerPoint, etc.
Cette méthode en temps différé favorise un accès autonome et souple à la formation interactive. Elle offre de la flexibilité à l’apprenant, lui permettant d’apprendre à son rythme, avec l’avantage de transmettre un contenu lourd et fastidieux. A ce titre, les échanges entre les apprenants ou avec le formateur se font par le biais de forums de discussion ou l’envoi d’emails.
Par ailleurs, les coûts sont relativement réduits en comparaison avec la formation synchrone et le caractère évolutif de ce type de formation est indéniable et représente l’un de ses atouts. Néanmoins ce type de formation nécessite d’être connecté à un LMS (Learning Management System) et les apprenants devront prendre en compte la difficulté d’avoir des réponses immédiates quant aux sujets non proposés par la formation en question.
La plateforme Tactic! LMS (https://eduperformance.com/tactic-lms) est l’une des meilleures plateformes modulaires de formation présente actuellement sur le marché. Cette plateforme possède un nombre impressionnant de fonctionnalités paramétrables qui en fait la plateforme idéale pour une utilisation tant dans les petites que pour les grandes organisations, et quel que soit le secteur d’activité.
Enfin, l’apprentissage hybride ou mixte combine les aspects des formations synchrones et asynchrones en fonction des besoins : par exemple, un apprentissage en ligne puis une intervention en salle pour uniformiser les savoirs. L’avantage est qu’il s’adresse à tous les profils d’apprenants, l’inconvénient majeur est qu’il est plus long à mettre en place et bien entendu qu’il doit être connecté à un LMS afin de centraliser l’information.
En définitive, il n’est pas nécessaire de choisir entre les outils synchrones ou asynchrones, il est même judicieux de combiner les deux types d’outils afin de profiter de leurs avantages respectifs.

Caroline Irrmann

Écrivez ce que vous cherchez ici et appuyez sur entrée