BLOGUE

LE SOCIAL LEARNING EST-IL SI RÉCENT ?

Le social learning est fréquemment associé aux nouvelles technologies de l’éducation, telles que le mobile learning et le micro learning. Et pourtant, ce mode d’apprentissage est plus ancien que ce que l’on pourrait croire et il n’était pas lié aux technologies de l’information et de la communication.
Concrètement qu’est-ce que le social learning et depuis quand existe-t-il?

Également appelé « apprentissage social » , le social learning est une évolution des pratiques d’apprentissage. Il désigne l’ensemble des dispositifs par lesquels une personne va apprendre en interagissant avec son environnement. Il favorise le partage et l’échange avec d’autres personnes via des outils collaboratifs (chat, blog, etc.) ou des réseaux sociaux. Cet apprentissage collaboratif permet d’apprendre en ayant à la fois le rôle de l’enseignant et de l’élève et ainsi favoriser l’engagement.

Quelles sont les principales dimensions de ce mode d’apprentissage ?

  • L’échange: les échanges entre personne représentent la base de ce type de formation ;
  • La coopération: les travaux de groupe font émerger l’intelligence collective ;
  • L’enseignement: chaque personne peut avoir à la fois le rôle du l’enseignant et de l’apprenant. Il est prouvé que lorsqu’on enseigne quelque chose, on en retient 90% alors l’écoute passive ne permettrait d’en retenir que 10%.

Le social learning est issu d’une théorie fondée par le sociologue et psychologue canadien Albert Bandura dans les années 1970. Notons tout de même que les notions de cognition liées à l’apprentissage remontent à une époque bien plus ancienne.
En quoi consiste cette théorie ? L’apprentissage social est aussi appelé apprentissage par observation. Il part du postulat qu’un comportement peut être appris sans être effectué. Par exemple, le sociologue affirme que la vie sociale ne serait pas possible si les individus apprenaient uniquement par essais et erreurs. L’observation se révèle être efficace pour acquérir des savoirs et des savoir-faire. On dit alors que l’individu fait appel à son expérience sociale. En termes de vocabulaire, on appelle « modèle » celui qui est imité et « modelage » l’ensemble du processus qui aboutit à l’imitation.

Les processus qui se développent au cours de l’apprentissage social

Bandura détermine 4 processus qui se développent au cours de l’apprentissage social :

  • L’attention: elle est essentielle, toute distraction implique une interruption de l’apprentissage ;
  • La rétention: elle joue un rôle primordial au niveau de la mémoire afin de stocker puis reproduire le comportement :
  • La reproduction: en parallèle de la réalisation du mouvement/comportement, l’apprenant doit être en mesure de reproduire de façon symbolique ledit comportement afin d’atteindre le même résultat que son modèle ;
  • La motivation: elle est nécessaire pour imiter un comportement.

Pour clore ce sujet, insistons sur le fait que le social learning existe depuis des années et est un type de formation de la même manière que le présentiel ou les autres modes de eLearning.
L’expression « social learning » endosse une signification qui a évolué avec les apports du digital et elle est aujourd’hui largement assimilée aux réseaux sociaux. Ces outils permettent la création de communautés virtuelles, mais ne sont pas adaptés à la formation, car les codes habituellement utilisés en formation ne s’y trouvent pas.

Caroline Irrmann, rédactrice web

Écrivez ce que vous cherchez ici et appuyez sur entrée